Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 10:06
9782253115540.gifIllustration de Philippe Claudel.

L'histoire (quatrième de couverture):
C'est  un vieil homme debout à l'arrière d'un bateau. Il serre dans ses bras une valise légère et un nouveau-né, plus léger encore que la valise. Le vieil homme se nomme Monsieur Linh. Il est désormais le seul à savoir qu'il s'appelle ainsi.
Debout, à la poupe du bateau, il voit s'éloigner son pays, celui des ancêtres et des ses morts, tandis que dans ses bras, l'enfant dort. Le pays s'éloigne, devient infiniment petit, et Monsieur Linh le regarde disparaître à l'horizon, pendant des heures, malgré le vent qui souffle et le chahute comme une marionnette.
P.C.

Mes impression de lecture:
Ah la la... ça fait des mois que j'ai ce roman dans ma PAL, que j'en lis des commentaires dithyrambiques sur les autres blogs sans que  me vienne l'idée de lire.
Un petit bijou! Petit (lu en moins de 24h). Mais quelle écriture! Quelle poésie! Quelle sensibilité!
Dans ces 180 pages il y a tout et plus encore. La mémoire, La vie, l'abandon, le regard sur l'autre, l'espoir, la mort, la vie, l'amitié... Quelques mots, quelques phrases suffisent à Philippe Claudel pour dessiner des personnages vibrant de vie.
Les mots sont doux et purs, la langue coule avec limpidité tandis que les émotions vous envahissent aussi vite que ce vieux bonhomme vous touche le coeur.
J'ai pleuré. Evidemment, j'ai pleuré. J'ai pleuré de colère, de chagrin, d'espoir, d'émotion.

A lire impérativement (même si je pense être la seule qui ne l'avait pas encore lu).


Partager cet article

Repost 0

commentaires

cillbq 31/10/2010 16:51



Non non , tu n'es pas la seule à ne pas l'avoir lu ce livre, je l'ai dans ma PAl 'enfin je crois, j'en ai tellement...), et je ne l'ai toujours pas lu...


Ton commentaire m'a donné envie de le lire...


Bises.


@+


Bruno



Pachy 03/03/2010 16:45


Sauf qu'abat-hier à 23h25 je ne l'avais pas vu. Comme quoi tu as bien raison on ne lit pas vraiment...

Amts


Pachy 03/03/2010 16:13


Hello,

Paul Claudel aurait beaucoup aimé, je pense, écrire ce roman. Finalement c'est Philippe qui l'a signé.
Amts
Michel


touteseule 03/03/2010 16:40


Oh la boulette hu hu hu.. Merci Michel de me l'avir signalée!
D'autant plus qu'entre FB et OB tu as le premier à l'avoir vu. Comme on lit sans lire vraiment!


Yv 03/03/2010 14:22


Sans avoir été jusqu'à pleurer - mais c'est bien connu, les hommes sont moins sensibles que les femmes - j'ai beaucoup
aimé cette lecture qui m'a surpris jusqu'à la fin.


Pachy 01/03/2010 23:25


Bonsoir,

J'ai beaucoup aimé moi aussi ce roman. Je l'ai lu dès sa sortie comme tous les Claudel. Je suis un adepte.
Ça me fait donc très plaisr que tu l'ai apprécié. Je te recommande, si je puis me permettre 'le paquet' sorti en début d'année et qui est, de surcroit, joué au théâtre par Jugnot. J'en ai fait une
critique sur mon blog courant janvier.
Amts
Michel


Je Suis...

  • : Les lectures d'heureuse
  • Les lectures d'heureuse
  • : "Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois" Pierre Dumayet
  • Contact

Cher égaré du net,


Je ne sais quel hasard vous a amené vers ces pages mais je préfère être honnête avec vous. Vous ne trouverez ici:

                                  - Ni analyse littéraire aussi intelligente que complexe,

                - ni étude approfondie de chaque ouvrage.


 

Qu'ai-je donc à vous proposer?     


Partager mes coups de coeur coeur-73.gif, mes coups de gueule, mes "bof...".


 Echanger sur ces mêmes coups de coeur, coups de gueule, coups de "bof...", parce que, tous ces livres, qu'on les ait aimés ou pas ont été écrits par un auteur qui a mis son coeur et méritent, pour la plupart qu'on les fasse vivre le plus possible.

marguerite.jpg


           Essayer de retranscrire ce petit instant inimitable qu'on vit quand on lit le dernier mot de la dernière phrase de la dernière page d'un livre.


Cet instant de tristesse, de vide incommensurable  à l'idée de quitter un univers qu'on avait plaisir à retrouver jour après jourhp7.gif. Cette déception terrible quand on se retrouve face à une chute bien plate9782221113073.gif ou au contraire cette explosion d'émotions qu'un immense talent nous procure en quelques mots 9782253115540 .

Ou le soulagement que le pensum arrive enfin à son terme9782266164573.

 

 

 

Ce blog est ma mémoire, ma petite bibliothèque intérieure.

 


 

Je vous en prie, choisissez un livre et asseyez-vous pour le feuilleter tranquillement.


fauteuil2.jpg

Mes auteurs

Mes auteurs favoris


Irène Némirovsky
Fred Vargas
Carole Martinez
Anne Perry
Barbara Constantine
Jasper Fforde
Nancy Huston
Tatiana De Rosnay
René Barjavel
Romain Gary
Agatha Christie
J.K. Rowling
Anna Gavalda
Eric-Emmanuel Schmitt
Sophie Kinsella