Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 09:29

L'histoire (d'après l'éditeur) : Décembre 1945. Dans l'Allemagne vaincue, un passager solitaire descend d'un avion militaire britannique et se rend à la prison de Hameln. Là, il procède à la pendaison de criminels de guerre nazis. Mais l'un d'eux a échappé à son sort. Octobre 1999, dans le nord de la Suède, Herbert Molin, un policier à la retraite, est torturé à mort. Dans sa maison isolée, les empreintes sur le parquet semblent indiquer que le tueur a esquissé un tango sanglant avec sa victime. Ici, ce n'est plus le commissaire Wallander qui mène l'enquête. Au même moment, à l'autre bout de la Suède, le jeune policier Stefan Lindman apprend deux mauvaises nouvelles : il a un cancer et son ancien collègue a été assassiné. Pour tromper son angoisse, il décide de partir dans le Härjedalen et d'enquêter lui-même sur ce meurtre. Or, les ombres d'un passé très noir se sont réveillées. Elles ont frappé. Elles vont frapper encore et encore. Stefan a peur. Mais il est jeune, malade. Il ignore combien de temps il lui reste à vivre. Il n'a rien à perdre.

Mes impressions de lecture:

Une bonne surprise ce roman. Le début m'a un peu effarouchée : j'ai eu peur de tomber sur un auteur se repaissant une fois de plus des horreurs de la guerre. Mais non... On comprend vite que la clé du mystère est effectivement liée au nazisme mais s'il est bien présent dans toute son horreur c'est bien plus pour le dénoncer (avec sobriété) que pour faire du gore/sensationnel.
Ce n'est que le deuxième auteur suédois que je lis mais il me semble bien que Stieg Larson fait également des allusions à la présence constante du nazisme dans son pays (mais il faudrait que je le relise car je n'en suis pas certaine).
Oui j'ai vraiment aimé cette absence de description de scène d'horreur, de violences.
Le héros, Stefan LIndman est particulièrement attachant et, moi qui ne supporte pas l'introspection dans les livres, j'ai trouvé que l'auteur avait parfaitement équilibré l'importance de son héros par rapport au fil de l'enquête.
La chute... Oui, il y a un réel effort pour la rendre étonnante. Je n'irai peut-être pas jusqu'à dire imprévisible. La brouille entre le frère et la soeur m'avait déjà mis la puce à l'oreille.
En revanche j'ai énormément aimé la postface. Dans un roman, comme dans un repas, on garde pregnant dans la bouche la dernière bouchée, la dernière phrase. Et celle-ci... je l'ai d'autant plus savourée qu'elle m'a surprise par sa finesse.

Bref,  un très bon roman policier sur fond historique (léger le fond historique), une mise en garde évidente contre la persistance du nazisme. Une très bonne lecture plaisir.

Partager cet article

Repost 0
Published by touteseule - dans Littérature suédoise
commenter cet article

commentaires

Je Suis...

  • : Les lectures d'heureuse
  • Les lectures d'heureuse
  • : "Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois" Pierre Dumayet
  • Contact

Cher égaré du net,


Je ne sais quel hasard vous a amené vers ces pages mais je préfère être honnête avec vous. Vous ne trouverez ici:

                                  - Ni analyse littéraire aussi intelligente que complexe,

                - ni étude approfondie de chaque ouvrage.


 

Qu'ai-je donc à vous proposer?     


Partager mes coups de coeur coeur-73.gif, mes coups de gueule, mes "bof...".


 Echanger sur ces mêmes coups de coeur, coups de gueule, coups de "bof...", parce que, tous ces livres, qu'on les ait aimés ou pas ont été écrits par un auteur qui a mis son coeur et méritent, pour la plupart qu'on les fasse vivre le plus possible.

marguerite.jpg


           Essayer de retranscrire ce petit instant inimitable qu'on vit quand on lit le dernier mot de la dernière phrase de la dernière page d'un livre.


Cet instant de tristesse, de vide incommensurable  à l'idée de quitter un univers qu'on avait plaisir à retrouver jour après jourhp7.gif. Cette déception terrible quand on se retrouve face à une chute bien plate9782221113073.gif ou au contraire cette explosion d'émotions qu'un immense talent nous procure en quelques mots 9782253115540 .

Ou le soulagement que le pensum arrive enfin à son terme9782266164573.

 

 

 

Ce blog est ma mémoire, ma petite bibliothèque intérieure.

 


 

Je vous en prie, choisissez un livre et asseyez-vous pour le feuilleter tranquillement.


fauteuil2.jpg

Mes auteurs

Mes auteurs favoris


Irène Némirovsky
Fred Vargas
Carole Martinez
Anne Perry
Barbara Constantine
Jasper Fforde
Nancy Huston
Tatiana De Rosnay
René Barjavel
Romain Gary
Agatha Christie
J.K. Rowling
Anna Gavalda
Eric-Emmanuel Schmitt
Sophie Kinsella