Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 15:41

L'histoire :


C'était un rite amoureux étrange de ce couple mal assorti. Hannah, 35 ans, aimait que Michaël, 15 ans, lui fasse la lecture à haute voix. Un jour Hannah disparaît. Quelques années plus tard, alors qu'il fait ses études de droit, Michaël retrouve Hannah au banc des accusées d'un procès contre des criminelles nazies. Elle se défend mal, comme si elle préférait une lourde condamnation à l'aveu d'un honteux secret... Pendant des années, Michaël continue d'envoyer des lectures enregistrées sur cassettes à la prison où Hannah purge une longue peine. Peut-on aimer quelqu'un dont on abhorre la conduite sans se rendre soi-même coupable ? Sous l'aspect d'une triste histoire d'amour, le roman soulève de graves questions, comme la responsabilité et les conditions de la dignité humaine.

 

 

Mes impressions de lecture:

Bof...

J'ai trouvé l'écriture incroyablement vieillote. Très "après guerre". Je ne sais pas absolument pas ce que ça veut dire (je suis le degré zéro de la culture littéraire) : c'est juste un sentiment diffus. On pourrait penser que ça rend le livre meilleur mais ça m'a rendu la lecture peu agréable.

Je n'ai pas du tout été touchée par cette histoire, sans doute parce que j'ai compris très rapidement le secret d'Hannah. Et puis la description qu'il en faisait n'arrivait pas à être imprégnée de tendresse et encore moins de désir. Il a fallu que j'aille chercher des photos du film (que je n'ai pas vu) et que j'utilise mon imagination en imaginant Kate Winslet à la place d'Hannah  pour pouvoir le terminer.

En général j'aime bien les romans ancrés dans l'histoire et celui-ci aurait du me plaire par sa réflexion sur l'Allemagne post seconde guerre mondiale. Mais ça n'a pas fonctionné non plus. TRop larmyant, trop nombriliste.

Le destion d'Hanna aurait du me toucher, m'émouvoir mais, honnêtement je n'ai pas réussi à rentrer dedans et j'ai du me forcer pour le terminer.

Question de goût sans doute...

Partager cet article

Repost 0
Published by touteseule - dans Littérature allemande
commenter cet article

commentaires

Luna 20/03/2011 11:19



Je trouve que "le Liseur" est réellement un livre magique : Bernhard Schlink sait si bien parler des sentiments, c'est incroyable !!


L'histoire en elle-même peut être assez dérangeante (vision personnelle) : le nazisme et l'amour "différent" gène beaucoup de personne... Mais c'est fait avec une telle beauté des mots que ça
passe tout seul ! (ce qui n'est pas de cas de tant de livre que ça finallement : Nabokov écrit merveilleusement, mais son livre Lolita me dégoute profondément...)


Je viens d'ailleurs de publier mon avis sur "Le Liseur" de Bernhard Schlink sur mon blog...


 


Joli article, je reviendrais ;)


Bonne continuation !!



touteseule 20/03/2011 12:22



Comme quoi, on n'est pas sensible aux même choses. Je ne suis vraiment pas rentrée dedans. L'amour différent m'intéresse plus qu'il ne me rebute mais je n'ai pas cessé de voir Kate Winslet en
lisant le livre (alors que je n'ai vu qu'un extrait du film) et ça m'a gênée que les mots n'aient pas réussi à gommer l'image.



silvi 18/06/2010 08:02



je n'ai pas lu le roman, mais le film "the reader", et là franchement une superbe interprétation, un très très beau film ..



valérie 15/06/2010 10:55



La froideur que tu reproches au roman et que j'ai moi-même ressentie, je pense qu'elle est là exprès parce que le narrateur veut oublier qu'il a aimé une femme liée au nazisme. Ce que j'ai aimé
dans ce livre, ce sont les questions qu'il nous oblige à nous poser. Mais je suis d'accord avec toi, c'est un roman froid.



Nini 30/05/2010 17:12



Mince, moi qui voulait l'emprunter à la bibliothèque j'hésite maintenant après avoir lu ton avis.



touteseule 30/05/2010 17:46



Comme je suis fatiguée je ne suis pas forcément objective. C'est vrai que j'ai un peu de mal avec les romans en "je" dès qu'ils sont un pil trop introspectifs.


Ce serait peut-être bien que tu le lises quand mêmepour voir si ton avis diffère.



Je Suis...

  • : Les lectures d'heureuse
  • Les lectures d'heureuse
  • : "Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois" Pierre Dumayet
  • Contact

Cher égaré du net,


Je ne sais quel hasard vous a amené vers ces pages mais je préfère être honnête avec vous. Vous ne trouverez ici:

                                  - Ni analyse littéraire aussi intelligente que complexe,

                - ni étude approfondie de chaque ouvrage.


 

Qu'ai-je donc à vous proposer?     


Partager mes coups de coeur coeur-73.gif, mes coups de gueule, mes "bof...".


 Echanger sur ces mêmes coups de coeur, coups de gueule, coups de "bof...", parce que, tous ces livres, qu'on les ait aimés ou pas ont été écrits par un auteur qui a mis son coeur et méritent, pour la plupart qu'on les fasse vivre le plus possible.

marguerite.jpg


           Essayer de retranscrire ce petit instant inimitable qu'on vit quand on lit le dernier mot de la dernière phrase de la dernière page d'un livre.


Cet instant de tristesse, de vide incommensurable  à l'idée de quitter un univers qu'on avait plaisir à retrouver jour après jourhp7.gif. Cette déception terrible quand on se retrouve face à une chute bien plate9782221113073.gif ou au contraire cette explosion d'émotions qu'un immense talent nous procure en quelques mots 9782253115540 .

Ou le soulagement que le pensum arrive enfin à son terme9782266164573.

 

 

 

Ce blog est ma mémoire, ma petite bibliothèque intérieure.

 


 

Je vous en prie, choisissez un livre et asseyez-vous pour le feuilleter tranquillement.


fauteuil2.jpg

Mes auteurs

Mes auteurs favoris


Irène Némirovsky
Fred Vargas
Carole Martinez
Anne Perry
Barbara Constantine
Jasper Fforde
Nancy Huston
Tatiana De Rosnay
René Barjavel
Romain Gary
Agatha Christie
J.K. Rowling
Anna Gavalda
Eric-Emmanuel Schmitt
Sophie Kinsella