Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 17:53
tous les livres sur Babelio.com

L'histoire:

À Porchester, grosse exploitation agricole des profondeurs du bush australien, les employés regardent avec anxiété l'assèchement inexorable du lac Otway. Un homme y a trouvé la mort dans des circonstances mystérieuses et chacun attend la réapparition du corps. Pour pouvoir enquêter avec discrétion et efficacité, l'inspecteur métis Napoléon Bonaparte, dit Bony, décide de se rendre sur place... en se faisant passer pour le nouveau dresseur de chevaux sauvages ! Avant de percer tous les secrets de ceux qui vivent sur là, il lui faudra d'abord gagner le respect des hommes et déjouer avec tact les avances des femmes. Un défi délicat...

 

Mes impressions de lecture:

J'avais lu quelque part qu'Arthur Upfield était le père du roman policier ethnologique et géographie. Ethnologique, ce n'est pas flagrant dans "la mort d'un lac". Mais géographique assurément.

Je ne suis pas une grande fan des romans "d'ambiance " mais là, c'était extraordinaire. On y était dans ce trou perdu d'Australie, à avoir chaud, à avoir soif, à attendre que ce fichu lac meurt pour que le cadavre réapparaisse. On sent, on perçoit l'Australie mieux qu'avec des images. On la palpe, on la respire ...

L'intrigue en elle-même est assez moyenne (on devine beaucoup de choses très vite) mais le roman vaut largement pour l'ambiance, le suspens. Pour une fois que je lis un auteur qui sait créer du suspens grâce à son écriture, une vraie tension dramatique et sans artifice, on en redemande !

 

"le lac Otway était en train de mourir. A l'endroit où il avait existé, dansant au soleil, courtisé par la lune enchanteresse, il n'y aurait plus  que de mornes étendues d'une argile aussi dure que le fer.
Alors, les morts se réveilleraient peut-être pour clamer des accusations dont l'écho sera renvoyé par les dunes disposées en cercles."

Partager cet article

Repost 0
Published by touteseule - dans littérature anglaise
commenter cet article

commentaires

Je Suis...

  • : Les lectures d'heureuse
  • Les lectures d'heureuse
  • : "Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois" Pierre Dumayet
  • Contact

Cher égaré du net,


Je ne sais quel hasard vous a amené vers ces pages mais je préfère être honnête avec vous. Vous ne trouverez ici:

                                  - Ni analyse littéraire aussi intelligente que complexe,

                - ni étude approfondie de chaque ouvrage.


 

Qu'ai-je donc à vous proposer?     


Partager mes coups de coeur coeur-73.gif, mes coups de gueule, mes "bof...".


 Echanger sur ces mêmes coups de coeur, coups de gueule, coups de "bof...", parce que, tous ces livres, qu'on les ait aimés ou pas ont été écrits par un auteur qui a mis son coeur et méritent, pour la plupart qu'on les fasse vivre le plus possible.

marguerite.jpg


           Essayer de retranscrire ce petit instant inimitable qu'on vit quand on lit le dernier mot de la dernière phrase de la dernière page d'un livre.


Cet instant de tristesse, de vide incommensurable  à l'idée de quitter un univers qu'on avait plaisir à retrouver jour après jourhp7.gif. Cette déception terrible quand on se retrouve face à une chute bien plate9782221113073.gif ou au contraire cette explosion d'émotions qu'un immense talent nous procure en quelques mots 9782253115540 .

Ou le soulagement que le pensum arrive enfin à son terme9782266164573.

 

 

 

Ce blog est ma mémoire, ma petite bibliothèque intérieure.

 


 

Je vous en prie, choisissez un livre et asseyez-vous pour le feuilleter tranquillement.


fauteuil2.jpg

Mes auteurs

Mes auteurs favoris


Irène Némirovsky
Fred Vargas
Carole Martinez
Anne Perry
Barbara Constantine
Jasper Fforde
Nancy Huston
Tatiana De Rosnay
René Barjavel
Romain Gary
Agatha Christie
J.K. Rowling
Anna Gavalda
Eric-Emmanuel Schmitt
Sophie Kinsella