Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2009 7 08 /11 /novembre /2009 15:05

L'histoire (d'après l'éditeur) :
Le récit débute dans la Barcelone de l'après-guerre civile. « Ville des prodiges » marquée par la défaite, la vie difficile, les haines qui rôdent toujours. Un matin brumeux de 1945, un homme emmène son petit garçon - Daniel Sempere, le narrateur - dans un lieu mystérieux du quartier gothique : le Cimetière des Livres Oubliés. L'enfant, qui rêve toujours de sa mère morte, est convié par son père, modeste boutiquier de livres d'occasion, à un étrange rituel qui se transmet de génération en génération : il doit y « adopter » un volume parmi des centaines de milliers. Là, il rencontre le livre qui va changer le cours de sa vie, le marquer à jamais et l'entraîner dans un labyrinthe d'aventures et de secrets « enterrés dans l'âme de la ville » : L'Ombre du Vent. Qui se cache derrière Julián Carax ? Pourquoi les romans de cet auteur mystérieux sont-ils brûlés les uns après les autres par un individu inquiétant que le garçon croit retrouver où qu'il aille ? Quelle est la part du réel dans ses découvertes successives de drames qui gisent dans la mémoire refoulée des habitants de la ville ? Fumero, un redoutable inspecteur, le poursuit avec acharnement, comme il semble avoir poursuivi jadis l'auteur du livre maudit... Sans compter le vieux gardien du Cimetière, Isaac, et sa fille, détenteurs de secrets innommables... Quels drames cachent donc les souterrains de la Maison Aldaya, abandonnée par ses propriétaires, l'une des familles les plus riches de Barcelone ?

Mes impressions de lecture :
Cela ira vite ; les plus de 620 pages de la version poche lues en 4 jours, ça veut tout dire!
L'histoire est prenante dès les première pages; il y a une atmosphère propre à ce roman, asez indéfinissable, toute mêlée de mystères, de tendresses. C'est angoisant sans l'être vraiment.
Les personnages sont vraiment attachants, bien dessinés.
L'histoire est vraiment bien ficelée et réserve pas mal de surprises (sue je vais éviter de dévoiler... quand même).

Seul petit hic : je trouve l'ensemble un peu trop manichéen. Les méchants sont très méchants et les gentils très gentils. Certes, toute cette humanité, cette solidarité dans le camp des "gentils" font chaud au coeur mais il m'aurait plus de voir un peu plus de gris, d'angélisme où on ne l'attend pas, de noirceur soudain. Davantage de subtilité. Là, on a presque l'impression de lire un conte.
Par exemple, quand Fermin dévoile son passé, ce n'est pas franchement une grande surprise. L'inspecteur Palacios me semblait porteur de promesses mais ce fut un pétard mouillé.

J'ai nééanmoins dévoré ce livre  et le conseille très chaudement

Ah oui, quand vous arriverez à ce passage "****** n'appela pas le lendemain, ni le surlendemain. Ni de toute la semaine, la plus longue et la dernière de ma vie. Sept jours, c'est assez pour mourir."
Installez-vous confortablement car vous ne pourrez PLUS LE LÂCHER!!! Gnrack gnarck gnarck...

Partager cet article

Repost 0
Published by touteseule - dans Littérature espagnole
commenter cet article

commentaires

Tiphanie 12/12/2009 22:21


Comptes-tu lire le jeu de l'ange du même auteur?


nyima le bonheur 25/11/2009 10:22


j'ai ADORE ce bouquain. La premiere fois que je me suis dis qu'il fallait que je le lise, je n'ai vu que la couverture! Plus tard, quand j'ai lu la quatrieme de couverture, j'ai compris qu'il
fallait vraiment que je le lise. Et franchement ça vallait le coup! Je suis rentré dans l'histoire des les premieres pages, et après, comme tu dis, impossible de le lacher, je l'ai devoré ^^ Je le
conseil vivement


Pomme de Pin 20/11/2009 08:59


Je l'ai dans ma pile. Merci pour "l'avertissement" qui me fait beaucoup rire!


Herisson08 14/11/2009 23:38


J'ai rajouté la trève de Noel... Merci de ce conseil!
Ce livre la promesse de l'ombre, est vraiment très beau...!


Alicia 12/11/2009 20:39


Oui j'avais gardé le numéro
Alors:
-Le meurtre de Roger Ackroyd d'AGATHA CHRISTIE
-L'aliéniste de Caleb Carr
-La chose dans les algues de William hope hodgson
-La chambre ardente de John Dickson Carr
-Le tonneau de Freeman wills crofts
Voilà! Bonne lectures ^^


Je Suis...

  • : Les lectures d'heureuse
  • Les lectures d'heureuse
  • : "Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois" Pierre Dumayet
  • Contact

Cher égaré du net,


Je ne sais quel hasard vous a amené vers ces pages mais je préfère être honnête avec vous. Vous ne trouverez ici:

                                  - Ni analyse littéraire aussi intelligente que complexe,

                - ni étude approfondie de chaque ouvrage.


 

Qu'ai-je donc à vous proposer?     


Partager mes coups de coeur coeur-73.gif, mes coups de gueule, mes "bof...".


 Echanger sur ces mêmes coups de coeur, coups de gueule, coups de "bof...", parce que, tous ces livres, qu'on les ait aimés ou pas ont été écrits par un auteur qui a mis son coeur et méritent, pour la plupart qu'on les fasse vivre le plus possible.

marguerite.jpg


           Essayer de retranscrire ce petit instant inimitable qu'on vit quand on lit le dernier mot de la dernière phrase de la dernière page d'un livre.


Cet instant de tristesse, de vide incommensurable  à l'idée de quitter un univers qu'on avait plaisir à retrouver jour après jourhp7.gif. Cette déception terrible quand on se retrouve face à une chute bien plate9782221113073.gif ou au contraire cette explosion d'émotions qu'un immense talent nous procure en quelques mots 9782253115540 .

Ou le soulagement que le pensum arrive enfin à son terme9782266164573.

 

 

 

Ce blog est ma mémoire, ma petite bibliothèque intérieure.

 


 

Je vous en prie, choisissez un livre et asseyez-vous pour le feuilleter tranquillement.


fauteuil2.jpg

Mes auteurs

Mes auteurs favoris


Irène Némirovsky
Fred Vargas
Carole Martinez
Anne Perry
Barbara Constantine
Jasper Fforde
Nancy Huston
Tatiana De Rosnay
René Barjavel
Romain Gary
Agatha Christie
J.K. Rowling
Anna Gavalda
Eric-Emmanuel Schmitt
Sophie Kinsella