Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 novembre 2012 7 04 /11 /novembre /2012 16:51

Quatrième de couverture:
Saviez-vous que la Lutèce des origines ne se situait pas sur l'île de la Cité, mais à Nanterre ? Que les derniers combattants gaulois massacrés par les Romains reposent sous la tour Eiffel ? Que les vestiges de la première cathédrale de Paris se trouvent sous le parking d'un immeuble moderne du Ve arrondissement ? Au fil de ses découvertes, Lorànt Deutsch vous emmènera vers ce qui fut le Pont-au-Change, ancêtre de la Bourse, puis chez ce bistrotier qui entasse ses bouteilles dans une cellule de la Bastille sauvée de la destruction, et tout au long des rues où se cachent des trésors que vous ne soupçonniez pas. Une promenade captivante, où défilent les seigneurs alliés comme les princes rebelles, et tout ce qui a forgé le pays. Vous verrez s'ériger des murailles contre l'envahisseur, s'agiter l'Église, s'imposer les marchands, s'ébrouer les artistes, l'Université s'installer sur des ballots de paille place Maubert, le peuple de Paris se soulever - violent, sanglant, emblématique -, et se construire ainsi toute l'histoire de France.

 

Mes impressions de lecture:

Dès les premières lignes on entend la voix de Lorant Deutsch: son phrasé, son enthousiasme, sa candeur. Dès les premières lignes on se dit "chouette, chouette, je vais apprendre quelque chose".

Et puis, ça barbe très vite parce quil parle de lieux où je ne suis pas allée depuis un moment.

Parce qu'il regarde l'Histoire de France par la lorgnette des lieux parisiens qui l'ont marquée et que ce n'est pas franchement cet aspect-là qui me plaît.

Donc, très vite reposé, même pas feuilleté.

Dommage, car j'aurais aimé l'avoir lu.

 

Seule consolation, il m'a été prêté par une collègue, donc il n'y a pas eu de gâchis.

Repost 0
Published by touteseule - dans documentaire
commenter cet article
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 11:16

Pour tous ceux qui en ont assez d'organiser des dîners, de se lever sans arrêt et de passer la majeure partie de la soirée en cuisine. Voici :
- 90 recettes réparties en 30 menus équilibrés, pour 8 personnes : légumes et produits de saison, ingrédients faciles à trouver, préparations à l'avance, pré-découpages et le plein d'astuces.
- Une mise en bouche plutôt qu'une entrée! Fini le rituel cacahuètes qui cale l'estomac et empêche de profiter du reste des plats. Cela évite de disparaître en cuisine dès l'apéritif et permet de ne pas avoir un timing trop précis;
- Un plat unique ! Concocté en avance ou à finir en un rien de temps;
- Un dessert prêt à l'avance qu'il reste à enfourner ou à démouler.

 

Mon avis:

Je suis moi-même une cuisinière particulièrement organisée ... Pas un cordon bleu mais si j'invite des copains je n'aime pas passer mes soirées en cuisine. D'où mon intérêt pour ce livre.

Les recettes : plutôt simples et faciles à réaliser. J'en connaissais pas mal (c'est pour ça que je sais que sais que ce sont des recettes simples et faciles) mais à chaque fois il y a un petit truc en plus plutôt malin et bien vu. Les conseils pour s'organiser sont concrets mais on peut aller un peu plus loin.

 

Les plus:

- Les noms de menus. "Cendrillon est rentrée après minuit", "ça y est je vois la mer", "des farces, vous allez rire" ..."au pifomètre" ... Il y en a 30 ans comme ça et le simple feuilletage est un vrai bonheur.

-Chaque menu est accompagné d'une proposition d'organisation. Personnellement je le faisais déjà avant mais pour les maîtresses de maison désorganisées c'est pas mal.

- Les photos sont sympas mais ce qu'on trouve dans tous les livres de recettes actuels.

-Les annexes!

"les 10 entrées vite faites pour celles qui tiennent absolument à en faire uneé, le "pense pas bête", "les plus grandes erreurs de Sylvia à ne pas commettre", "les astuces préférées".

- La grande place laissée aux légumes et toutes les idées pour les cuisiner... Chouette chouette !!

 

Les moins

Je fais partie de ceux qui, gourmands, aiment bien un bon apéro gourmand et une vraie entrée. L'ignorer  fausse un peu la donne car mon apéro gourmand est souvent ce que je dois préparer au dernier moment et qui me prend pas mal de temps.

IL n'y a pas assez d'idées de plats qui peuvent se préparer la veille. Tous les plats en sauce (bourguignon, boeuf aux oignons, ...) gagnent à être mis au frais après avoir mijoté la veille. Avant de les réchauffer la graisse a remonté et durci : ça permet de les rendre plus léger ... De même pour les terrines. IL y a des terrines de légumes légères et délicieuses qui peuvent s epréparer la veille et être servies avec un coulis de tomates parfumé...

 

Mais, à part ça je dois dire que je n'en vois pas trop.

 

Une très jolie surprise que ce livre de recettes et je remercie Babélio et les éditions La Martinière.

Repost 0
Published by touteseule - dans documentaire
commenter cet article
5 décembre 2010 7 05 /12 /décembre /2010 11:51

Sans doute la femme la plus controversée de l'Histoire de France. Surnommée tour à tour "l'Autrichienne" ou "Madame déficit", de l'affaire du collier de la reine à la fuite de Varennes, en passant par sa liaison avec le comte Fersen, Marie-Antoinette déclenche les polémiques.

En retraçant l'histoire de la dernière reine de France, Évelyne Lever, spécialiste de l'Ancien Régime et de la Révolution française, fait la part des choses entre ce qui relève du mythe et ce qui relève de la réalité. Mariée à 15 ans au futur Louis XVI, le 16 mai 1770, elle adopte très vite l'attitude d'une enfant gâtée. Mère affectueuse, elle joue un rôle politique important dès le début de la Révolution – au point que Mirabeau dira d'elle que "le roi n'a qu'un homme, c'est sa femme".

Femme sentimentale et frivole à l'existence tragique – elle est guillotinée le 16 octobre 1793 –, Marie-Antoinette trouve en Evelyne Lever une avocate déterminée.

 

Mes impressions de lecture:

Une biographie assez sèche et plus documentaire que romancée. J'ai trouvé que les faits étaient très peu nuancés alors que pour la plupart, il y a une très large part d'interprétation des historiens.
En revanche, beaucoup d'illustrations, de tableaux qui soutiennent bien le propos et permettent de proposer cette biographie à des jeunes (bons lecteurs et férus d'histoire quand même!).

Repost 0
Published by touteseule - dans documentaire
commenter cet article

Je Suis...

  • : Les lectures d'heureuse
  • Les lectures d'heureuse
  • : "Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois" Pierre Dumayet
  • Contact

Cher égaré du net,


Je ne sais quel hasard vous a amené vers ces pages mais je préfère être honnête avec vous. Vous ne trouverez ici:

                                  - Ni analyse littéraire aussi intelligente que complexe,

                - ni étude approfondie de chaque ouvrage.


 

Qu'ai-je donc à vous proposer?     


Partager mes coups de coeur coeur-73.gif, mes coups de gueule, mes "bof...".


 Echanger sur ces mêmes coups de coeur, coups de gueule, coups de "bof...", parce que, tous ces livres, qu'on les ait aimés ou pas ont été écrits par un auteur qui a mis son coeur et méritent, pour la plupart qu'on les fasse vivre le plus possible.

marguerite.jpg


           Essayer de retranscrire ce petit instant inimitable qu'on vit quand on lit le dernier mot de la dernière phrase de la dernière page d'un livre.


Cet instant de tristesse, de vide incommensurable  à l'idée de quitter un univers qu'on avait plaisir à retrouver jour après jourhp7.gif. Cette déception terrible quand on se retrouve face à une chute bien plate9782221113073.gif ou au contraire cette explosion d'émotions qu'un immense talent nous procure en quelques mots 9782253115540 .

Ou le soulagement que le pensum arrive enfin à son terme9782266164573.

 

 

 

Ce blog est ma mémoire, ma petite bibliothèque intérieure.

 


 

Je vous en prie, choisissez un livre et asseyez-vous pour le feuilleter tranquillement.


fauteuil2.jpg

Mes auteurs

Mes auteurs favoris


Irène Némirovsky
Fred Vargas
Carole Martinez
Anne Perry
Barbara Constantine
Jasper Fforde
Nancy Huston
Tatiana De Rosnay
René Barjavel
Romain Gary
Agatha Christie
J.K. Rowling
Anna Gavalda
Eric-Emmanuel Schmitt
Sophie Kinsella