Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 janvier 2016 7 03 /01 /janvier /2016 15:08
tous les livres sur Babelio.com

L'histoire:

Libéré de l’horreur des tranchées où il a combattu, Tom Sherbourne, de retour en Australie, devient gardien de phare sur l’île de Janus, une île sur les Lights, sauvage et reculée.

À l’abri du tumulte du monde, il coule des jours heureux avec sa femme Isabel ; un bonheur peu à peu contrarié par l’impossibilité d’avoir un enfant.

Jusqu’à ce jour d’avril où un dinghy vient s’abîmer sur le rivage, abritant à son bord le cadavre d’un homme et un bébé sain et sauf.
Isabel demande à Tom d’ignorer le règlement, de ne pas signaler "l’incident" et de garder avec eux l’enfant. Une décision aux conséquences dévastatrices…

Un premier roman plébiscité dans le monde entier qui interroge les liens du coeur et du sang.

 

Mes impressions de lecture:

Beaucoup d'impressions de lecture ... beaucoup d'émotions contradictoires. Ce roman est une longue suite de choix, de décisions dont on sait que, quelque soit celui qui sera fait, il blessera quelqu'un.

Je trouve que le débat va bien au-delà des liens du coeur et du sang. On est dans le fondamental : qu'est-ce qui est juste, qu'est-ce qui est bien? Quelle est donc cette faute que Tom a bien commettre à un moment de sa vie pour avoir, à ce point-là à devoir se questionner? Il n'a rien fait ... C'est sa vie, c'est la malchance, qui ne peut pas lui accorder quelques instants de joie sans lui en faire payer le prix?

Un roman captivant, profondément triste et sombre. Mais il en ressort, curieusement, beaucoup de grâce ...

 

"Mais comment? Comment fais-tu pour surmonter ça, mon chéri? lui avait-elle demandé. Tu as enduré tellement d'épreuves, mais tu es toujours content. Comment fais-tu?
- J'ai choisi de l'être, avait-il répondu. Je peux laisser ruiner mon passé, consacrer mon temps à haïr les gens pour ce qu'ils m'ont fait, comme mon père l'a fait, ou je peux pardonner et oublier.
- Mais ce n'est pas si facile."
Il avait souri, de son sourire de Franck.
"Oui, mais, trésor, c'est tellement moins fatigant. Il suffit de pardonner une fois. Tandis que la rancune, il faut l'entretenir à longueur de journée, et recommencer tous les jours. Il faudrait que je fasse une liste pour m'assurer que je hais bien tous ceux qui m'ont causé du tort. Non, avait-il ajouté, on a tous la possibilité de pardonn
er."

 

" Au moins vous, vous avez dit que vous étiez désolé. Vous vous êtes acquitté de votre dette."

 

 

Repost 0
Published by touteseule
commenter cet article
27 décembre 2015 7 27 /12 /décembre /2015 16:53
tous les livres sur Babelio.com

L'histoire:

Cathy Scarlet et Tom Feather ont la ferme intention de devenir les meilleurs traiteurs de Dublin. Pleins d'enthousiasme et de talent, ils ont trouvé le local et l'emplacement idéaux, mais la naissance de Scarlet Feather ne semble pas plaire à tout le monde...

A commencer par les parents de Tom, déçus que leur fils n'ait pas souhaité reprendre l'entreprise familiale de maçonnerie. Quant à Hannah, la belle-mère de Cathy, elle désapprouve le mariage de la jeune femme avec son fils Neil.

Tandis que Cathy et Tom s'efforcent de maintenir leur complicité contre vents et marées, car la réussite de leur affaire ne va pas sans quelques revers inattendus, ils sont soutenus, et parfois découragés, par toute une série de personnages comme seule Maeve Binchy est capable d'en inventer.

 

Mes impressions de lecture:

Maeve Binchy c'est un voyage en Irlande, frais, confortable et chaleureux.

Je crois les avoir quasiment tous lus : c'est une lecture idéale pour une après-midi canapé avec une bonne tasse de thé.

Repost 0
Published by touteseule
commenter cet article
13 décembre 2015 7 13 /12 /décembre /2015 18:38
tous les livres sur Babelio.com
L'histoire:

 

Quel est le prix d'une vie?
La veille du Débarquement en Normandie, face à une mort certaine, que seriez-vous prêt à promettre pour échanger votre place? Et que vaudra cette promesse, après la guerre, alors que tous les témoins seront morts ou disparus?
Lorsqu'une jeune veuve, Alice Queen, découvre des bri­bes de vérité, vingt ans plus tard, que peut-elle prouver? Alice décide pourtant de fouiller le passé et de s'engager dans une quête improbable qui va la mener de la Normandie aux quatre coins des Etats-Unis... Au péril de sa vie!
Accidents, disparitions, meurtres se succèdent...
Autour d'elle, chacun croit connaître la vérité et semble résolu à tuer pour la protéger une sénatrice américaine inflexible, une jolie normande en quête de vengeance, un détective privé amoureux, un tueur à gages atypique.

 

Mes impressions de lecture:

D'après Michel Bussi c'est un roman de jeunesse auquel il trouve beaucoup de défauts .... je connais de jeunes auteurs qui seraient heureux d'écrire des romans de cette qualité.

Certes, il y a quelques traits un peu forts (le détective privé, Alice ...) mais l'ensemble est tellement charmant, cohérent que ça ne m'a pas choquée. Bien au contraire, ça rajoute de la fraîcheur à cette histoire qui en a déjà à revendre.

Un très joli roman, tendre, passionnant et rudement bien ficelé.

 

Repost 0
Published by touteseule
commenter cet article
13 décembre 2015 7 13 /12 /décembre /2015 18:32

L'histoire:

Quand Thomas reprend connaissance, sa mémoire est vide, seul son nom lui est familier... Il se retrouve entouré d'adolescents dans un lieu étrange, à l'ombre de murs infranchissables. Quatre portes gigantesques, qui se referment le soir, ouvrent sur un labyrinthe peuplé de monstres d'acier. Chaque nuit, le plan en est modifié.
Thomas comprend qu'une terrible épreuve les attend tous. Comment s'échapper par le labyrinthe maudit sans risquer sa vie ? Si seulement il parvenait à exhumer les sombres secrets enfouis au plus profond de sa mémoire...

 

Mes impressions de lecture:

Le premier tome est original et prometteur.

Mais si on est rapidement accro à l'histoire (je dois avouer que j'ai lu les 3 tomes quasiment d'une traite), il se lit quand même en diagonale assez rapidement. Ce n'est pas très dense, vite creux et encore plus vite redondant.

Si vous êtes malades, bloqués dans un train, ça aide agréablement à passer le temps. Mai il y a mieux.

Repost 0
Published by touteseule
commenter cet article
13 décembre 2015 7 13 /12 /décembre /2015 18:28
tous les livres sur Babelio.com

L'histoire:

À Montréal, juste avant Noël, un homme et une femme meurent le cou transpercé par ce qui semble être un instrument de torture sorti tout droit du Moyen Âge. Auparavant, ils ont entendu la voix de Lee Harvey Oswald, l’assassin présumé du président Kennedy.

Un sans-abri se jette du haut d’un édifice de la place d’Armes. Ayant séjourné à plusieurs reprises en psychiatrie, il prétendait avoir participé, avec le FLQ, à l’assassinat de Pierre Laporte. Sur le toit, avant de sauter, il laisse deux portefeuilles, ceux des victimes.

La série de meurtres se poursuit, les cadavres s’empilent…

De retour à la section des crimes majeurs, le sergent-détective Victor Lessard mène l’enquête avec, pour le meilleur et pour le pire, la colorée Jacinthe Taillon.

Je me souviens parle d’identité à bâtir, de mémoire à reconstituer et de soif d’honneur.

 

Mes impressions de lecture:

Merci à Babelio pour cette découverte!

Un thriller chez nous cousins québécois au pays du froid mordant, des chums et des blondes.
Un thriller en compagnie de Victor Lessard et de Jacinthe Taillon, personnages attachants et hauts en couleurs (surtout Jacinthe).
Une histoire bien construite, un suspens qui monte en pression au fur et à mesure.
C'est dense, riche, détaillé : Martin Michaud a gagné une nouvelle fan et je vais me hâter de commander les autres!

Repost 0
Published by touteseule
commenter cet article
9 novembre 2015 1 09 /11 /novembre /2015 09:45

L'histoire:

"Je suis parti en courant, tout à coup. Juste le temps d'entendre ma mère dire Qu'est-ce qui fait le débile là? Je ne voulais pas rester à leur côté, je refusais de partager ce moment avec eux. J'étais déjà loin, je n'appartenais plus à leur monde désormais, la lettre le disait. Je suis allé dans les champs et j'ai marché une bonne partie de la nuit, la fraîcheur du Nord, les chemins de terre, l'odeur de colza, très forte à ce moment de l'année. Toute la nuit fut consacrée à l'élaboration de ma nouvelle vie loin d'ici". En vérité, l'insurrection contre mes parents, contre la pauvreté, contre ma classe sociale, son racisme, sa violence, ses habitudes, n'a été que seconde. Car avant de m'insurger contre le monde de mon enfance, c'est le monde de mon enfance qui s'est insurgé contre moi. Très vite j'ai été pour ma famille et les autres une source de honte, et même de dégoût. Je n'ai pas eu d'autre choix que de prendre la fuite. Ce livre est une tentative pour comprendre.

 

Mes impressions de lecture:

Je mesure souvent la force d'un livre à l'importance de la résonance qu'il crée quand je ferme la dernière page.

Force 10.

Edouard Louis nous raconte son enfance et son adolescence avec une volonté flagrante, affichée et assumée de raconter la vérité (pourquoi est-ce si important pour lui de nous dire que c'est la vérité? Là aussi, la question est intéressante).

Son histoire est sordide. Sordide mais sans pathos, sans tire-larme. Il ne cherche pas à attirer notre pitié (on a même l'impression qu'il s'en fout un peu). Il veut juste qu'on le croit, qu'on entende.

Mais, étrangement, il se dégage de ce récit une forme de grâce et de délicatesse. L'écriture n'a rien de grâcieux ni d'élégant (c'est assumé et volontaire). L'histoire l'est encore moins.

Mais quelque chose brille néanmoins à chaque page. C'est cette lueur qui a fait de ce récit un immense succés.

Cette lumière, c'est la naissance d'Edouard Louis.

Enorme coup de coeur.

Repost 0
Published by touteseule
commenter cet article
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 21:47

L'histoire:

Jean-Christophe Rufin a suivi à pied, sur plus de huit cents kilomètres, le "Chemin du Nord" jusqu'à Saint-Jacques-de-Compostelle. Beaucoup moins fréquenté que la voie habituelle des pèlerins, cet itinéraire longe les côtes basque et cantabrique puis traverse les montagnes sauvages des Asturies et de Galice.
"Chaque fois que l'on m'a posé la question : “Pourquoi êtes-vous allé à Santiago ?”, j'ai été bien en peine de répondre. Comment expliquer à ceux qui ne l'ont pas vécu que le Chemin a pour effet sinon pour vertu de faire oublier les raisons qui ont amené à s'y engager ? On est parti, voilà tout."

Galerie de portraits savoureux, divertissement philosophique sur le ton de Diderot, exercice d'autodérision plein d'humour et d'émerveillement, Immortelle randonnée se classe parmi les grands récits de voyage littéraires.

 

Mes impressions de lecture:

Parmi toutes les raisons qui m'ont donné envie de lire un livre, une des plus stupides est sans doute celle qui m'a poussée vers celui-ci : j'aimais le regard de Jean-Christophe Rufin sur la couverture ...

J'ai eu envie de faire un bout de chemin avec lui.

Une très belle histoire, magnifiquement racontée. C'est drôle, léger, touchant, dense, émouvant ...

Avec des mots simples, il nous aide à comprendre son expérience, à la partager.

Une très belle aventure, pleine de moments de grâce.

(voilà qui va sérieusement changer mon avis sur les Jean-Christophe!)

Repost 0
Published by touteseule
commenter cet article
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 21:42
tous les livres sur Babelio.com

L'histoire:

Mathilde a 24 ans. Elle a abandonné ses études pour un boulot sans intérêt et vit en colocation avec deux autres filles.
Elle dit qu’elle est heureuse, mais est toujours obligée de boire pour s’en souvenir.
Un jour, elle oublie son sac à main dans un café. Un homme le lui rend la semaine suivante.
Quelques mois plus tard, et à cause de cet homme justement, elle décide de changer de vie.

 

Mes impressions de lecture:

Anna Gavalda a beau utiliser les mêmes ficelles que dans "ensemble c'est tout", ça ne marche pas. Pas aussi bien en tous cas.

C'est bien, les personnages sont attachants.

Mais on a perdu l'alchimie. On a perdu cette imperceptible magie, cette étincelle qui fait que tout s'embrase, que les héros sortent du papier et s'animent dans nos coeurs.

C'est bien.

Mais quand on tourne la dernière page, on passe à autre chose, sans plus y penser.

Repost 0
Published by touteseule
commenter cet article
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 21:33
tous les livres sur Babelio.com

L'histoire :

Paris à la Toussaint. Le capitaine Mehrlicht, les lieutenants Dossantos et Latour sont appelés à l'hôpital Saint-Antoine: un patient vient d'y être empoisonné. Le lendemain, c'est une famille entière qui est retrouvée sans vie dans un appartement des Champs-Élysées. Puis un couple de retraités à Courbevoie... Tandis que les cadavres bleutés s'empilent, la France prend peur: celle qu'on surnomme bientôt l'Empoisonneuse est à l'oeuvre et semble au hasard décimer des familles aux quatre coins de France depuis plus de quarante ans. Les médias s'enflamment alors que la police tarde à arrêter la coupable et à fournir des réponses : qui est cette jeune femme d'une trentaine d'années que de nombreux témoins ont croisée? Comment peut-elle tuer depuis quarante ans et en paraître trente? Surtout, qui parmi nous sera sa prochaine victime? Dans la tornade médiatique et la vindicte populaire, chacun reconnaît la tueuse: elle est une voisine, une soeur, une ex, et la chasse aux sorcières s'organise. Mais derrière l'Empoisonneuse, c'est la Mort elle-même qui est à l'oeuvre, patiente et inexorable: nul ne lui échappera.

 

Mes impressions de lecture:

"L'heure des fous" est un des meilleurs thrillers que j'ai lus et "le jour des morts" est clairement à la hauteur !

Une excellente intrigue, des personnages bien dessinés sans être caricaturaux.

Efficace et savoureux.

J'irais même jusqu'à dire qu'on s'approche de la qualité d'une Fred Vargas! C'est dire ...

Repost 0
Published by touteseule
commenter cet article
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 21:25

L'histoire:

Dès sa naissance, loin d'être un beau poupon joufflu, Benjamin Button ressemble à un vieillard voûté et barbu! Ses parents découvrent peu à peu qu'il rajeunit chaque jour: de vieillard il devient un homme mûr, un jeune homme, un enfant... Bénédiction ou malédiction?

 

Mes impressions de lecture:

Que peut-on ressentir à la lecture de cette nouvelle, si ce n'est un immense malaise? Le héros est quasiment tout le temps en décalage avec ses compagnons, avec sa famille, ses amis. Il est seul et incompris. pendant quelques brèves années, il est heureux mais elles sont tellement éphémères ... A l'image de nos années de bonheur.

Désespoir, désenchantement sont les mots qui lui conviennent le mieux et si c'est vraisemblablement une lecture intéressante à analyser, elle n'est pas plaisante à lire.

Repost 0
Published by touteseule
commenter cet article

Je Suis...

  • : Les lectures d'heureuse
  • Les lectures d'heureuse
  • : "Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois" Pierre Dumayet
  • Contact

Cher égaré du net,


Je ne sais quel hasard vous a amené vers ces pages mais je préfère être honnête avec vous. Vous ne trouverez ici:

                                  - Ni analyse littéraire aussi intelligente que complexe,

                - ni étude approfondie de chaque ouvrage.


 

Qu'ai-je donc à vous proposer?     


Partager mes coups de coeur coeur-73.gif, mes coups de gueule, mes "bof...".


 Echanger sur ces mêmes coups de coeur, coups de gueule, coups de "bof...", parce que, tous ces livres, qu'on les ait aimés ou pas ont été écrits par un auteur qui a mis son coeur et méritent, pour la plupart qu'on les fasse vivre le plus possible.

marguerite.jpg


           Essayer de retranscrire ce petit instant inimitable qu'on vit quand on lit le dernier mot de la dernière phrase de la dernière page d'un livre.


Cet instant de tristesse, de vide incommensurable  à l'idée de quitter un univers qu'on avait plaisir à retrouver jour après jourhp7.gif. Cette déception terrible quand on se retrouve face à une chute bien plate9782221113073.gif ou au contraire cette explosion d'émotions qu'un immense talent nous procure en quelques mots 9782253115540 .

Ou le soulagement que le pensum arrive enfin à son terme9782266164573.

 

 

 

Ce blog est ma mémoire, ma petite bibliothèque intérieure.

 


 

Je vous en prie, choisissez un livre et asseyez-vous pour le feuilleter tranquillement.


fauteuil2.jpg

Mes auteurs

Mes auteurs favoris


Irène Némirovsky
Fred Vargas
Carole Martinez
Anne Perry
Barbara Constantine
Jasper Fforde
Nancy Huston
Tatiana De Rosnay
René Barjavel
Romain Gary
Agatha Christie
J.K. Rowling
Anna Gavalda
Eric-Emmanuel Schmitt
Sophie Kinsella